MOBILISER VOS EQUIPES ET PRESERVER VOTRE MARQUE EMPLOYEUR

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La crise a remis en perspective la nécessité d’avoir une vision humaine de développement au delà de la vision financière. L’adage « des salariés motivés font des clients fidèles et des actionnaires heureux » prend un sens plus fort que jamais après une période ou l’intérêt de l’actionnaire primait sur tout.
Paradoxalement, alors que le capital humain devient fondamental, l’influence des DRH semble décliner (étude McKinsey Janvier 08, « Making Talent a strategic priority »).
La réaction violente de beaucoup d’entreprises qui réduisent leur programme de développement RH relève d’un réflexe de survie d’une autre époque, quand la masse salariale était considérée comme une simple variable d’ajustement.
Ce réflexe additionné à l’impact brutal que va représenter le switch de génération d’ici 2012 risque d’être fatal à beaucoup d’organisation. Nous comprenons alors l’importance de bien gérer cette crise alors même que les prévisions de recrutements sont globalement identiques à l’année dernière.
La génération Y concernée par ces embauches regarde avec beaucoup d’attention la manière dont les entreprises respectent leurs engagements et leur valeur en période d’incertitude.

Quelles solutions alors pour remettre au centre des préoccupations la vision humaine de développement qui permettra aux meilleurs de faire la différence comme à chaque période de troubles économiques ?
Il faut réagir de manière contre intuitive pour projeter son entreprise dans les schémas d’organisation et de management qui seront les modèles gagnants de demain.

Comment être des façonneurs de marché en anticipant sur les futures normes de succès ?

Ne pas avoir peur, ne pas juger, oser et changer !

Ne pas avoir peur de la réaction des salariés vis-à-vis de décisions difficiles qui ont été prises (si elles sont justifiées et justifiables), ne pas juger les collaborateurs incapables de comprendre la stratégie industrielle de l’entreprise, oser par exemple, continuer à les interroger à travers des enquêtes, continuer à travailler sur le fond sur votre marque employeur, osez vous exposer dans la presse, continuer vos investissements dans votre capital humain, osez benchmarker vos pratiques, etc…

Quelques pistes pour agir de manière contre-intuitive :

En lançant un nouvel outil de mesure de la performance du capital humain (ex Baromètre PERFECT)
En travaillant sur la cohérence des pratiques et l’image de marque employeur (ex Opération magazine Challenges).
En développant des « laboratoires » qui détermineront les nouvelles normes de succès des 3 prochaines années (ex I-lead study project, groupe d’expression).
En adaptant votre conception des stratégies de rétribution à un environnement sans visibilité…

Frédéric Bonneton
Associé MCR Groupe
www.mcr-consultants.com

Nous nous tenons à votre disposition pour un complément d’information sur les solutions proposées par notre cabinet, MCR Groupe, Conseil en management et organisation spécialisé en stratégie de rémunération. Contact Presse : Gaëlle Fagué, gfague@mcr-consultants.com
Retrouvez l’actualité de MCR Groupe sur notre site.

 

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »